Rapport de match récent – Phoenix vs Invincibles 15e match 2022

Invincibles ovales 107 pour 2 (Winfield-Hill 41*, van Niekerk 21*, Arlott 1-8) battu Phénix de Birmingham 106 pour 7 (E Jones 29, Capsey 3-15, Villiers 1-15) par huit guichets

Oval Invincibles a mis fin à la vie de la formation de frappeurs étoilés de Birmingham Phoenix avec un spin, renforçant leurs espoirs de qualification et laissant Southern Brave comme la seule équipe invaincue du Hundred féminin.

Alice Capsey, Sophia Smale et Mady Villiers ont renvoyé des chiffres combinés de 5 pour 48 sur 50 balles, parcourant le meilleur ordre de Phoenix tout en étouffant leur score, pour laisser les Invincibles n’avoir besoin que de 107 pour gagner lors de leur troisième et dernier match à domicile.

Ils ont fait tomber la cible avec 13 balles à revendre, alors que Lauren Winfield-Hill a ancré la course-poursuite avec 41 pas sur 38 balles. Emily Arlott a joué serré, prenant 1 pour 8 sur 17 balles et renvoyant Capsey, mais Phoenix avait besoin de guichets réguliers et a eu du mal à faire des percées.

van Niekerk revient

La décision des Invincibles de laisser Dane van Niekerk hors de leurs deux derniers matchs était sismique : elle était leur capitaine et la MVP du tournoi lorsqu’ils ont soulevé le trophée la saison dernière, mais avec quatre joueurs étrangers autorisés dans l’équipe et Suzie Bates en excellente forme. , elle a été pressée sur le côté.

Mais avec sa femme Marizanne Kapp qui s’est reposée pour le match contre Phoenix avec un quadriceps douloureux, van Niekerk est revenu sur le côté. “Cela a été difficile de rester assise”, a-t-elle admis lors du tirage au sort, reprenant ses fonctions de capitaine après la suppléance de Bates, sa décision de jouer en premier ayant été justifiée par une performance impressionnante de ses quilleurs.

Avec la batte, elle n’était pas à son meilleur niveau, mais a tout de même apporté une contribution révélatrice du n ° 4 dans ce qui était sa première manche depuis la finale WBBL de l’année dernière. Van Niekerk a été gracié dès le début quand Amy Jones a raté une chance de s’enfuir, mais des limites consécutives – une balayée, une retirée – de Georgia Elwiss ont supprimé toute pression de score de la poursuite.

Elle s’est retrouvée invaincue sur 21 balles, laissant l’entraîneur des Invincibles, Jon Batty, avec une autre décision difficile à prendre lorsque Kapp retrouvera sa forme physique.

Phénix plie
Phoenix est entré dans ce jeu avec un record de 100% à protéger mais n’a jamais commencé avec la batte. Sophie Devine est tombée tôt, marquant un balayage du côté de la jambe pour être attrapée et renversée par Smale – le spinner du bras gauche de 17 ans – alors que l’ancrage d’Eve Jones, run-a-ball 29 était le seul apport notable.

Smale, Capsey et Villiers ont éliminé tous les cinq premiers entre eux. Capsey a fait prendre Amy Jones en train de gifler au point, tandis que la balle du bras de Villiers représentait Ellyse Perry, qui a été intelligemment perplexe par Winfield-Hill. Capsey a battu Eve Jones et Sophie Molineux alors que Phoenix est passé de 64 pour 2 à 71 pour 5, et ils ne pouvaient que se faufiler jusqu’à 106 malgré les coups tardifs d’Emily Arlott.

Croisière Invincibles à la maison
Winfield-Hill et Bates ont donné le ton dans la poursuite avec trois limites dans les sept premières balles, donnant aux Invincibles une longueur d’avance. Et malgré la chute de Bates dans le jeu de puissance, Capsey a signalé son intention en martelant sa troisième balle au sol pendant six. Lorsque Winfield-Hill a frappé Molineux pour quatre et six dans le premier set du jeu de puissance, le reste des manches était une formalité.

“C’était un gros match pour nous”, a déclaré Capsey. “Tout le monde est sorti avec l’énergie de vouloir faire partie d’une grande occasion. J’ai tendance à m’épanouir dans les grands moments; cela resserre un peu plus mon objectif. En ce moment, au sein de cette équipe, je suis vraiment soutenu pour prendre le option positive qui est incroyable. Cela me donne une grande confiance.”

Matt Roller est rédacteur en chef adjoint chez ESPNcricinfo. @mroller98

Leave a Comment