La force familière qui nous a aidés à traverser la pandémie

Ail. Oignons. Gingembre. Le vinaigre. Sauce soja. Feuille de laurier. Poulet. Grains de poivre noir entiers. Fleurs de bananier. C’est la recette de poulet adobo de ma mère, souvent considérée comme le plat national des Philippines. Elle le fait pour moi chaque fois que je rentre chez moi depuis que je suis sortie seule il y a 20 ans.

Dès que j’ouvre la porte d’entrée de notre maison, l’arôme piquant de cette spécialité est un signal d’alarme. Juste comme ça, je me sens à nouveau comme un enfant de 15 ans à table, avec mon frère et moi racontant à nos parents les moments forts de notre journée scolaire.

La consommation nostalgique a explosé

Des recherches de plus en plus nombreuses montrent que beaucoup d’entre nous se sentent de plus en plus nostalgiques. Une enquête Nielsen a constaté que si le temps de visionnage des sitcoms télévisés avait chuté pendant la pandémie, le temps de visionnage des sitcoms classiques avait considérablement augmenté. Le nombre de minutes pendant lesquelles les gens ont regardé “Friends” au cours de l’année écoulée a augmenté de 30 %, “Roseanne” de 70 % et – mon préféré – “Family Matters” de 392 %.

La nostalgie atténue les menaces évoquées par la pandémie pour le bien-être psychologique

Cette copieuse portion de nostalgie nous a peut-être même aidés à survivre à la pandémie jusqu’à présent, car de tels regards nostalgiques dans le rétroviseur ont un objectif précieux. À première vue, la nostalgie – définie par le New Oxford Dictionary comme “un désir sentimental ou une affection nostalgique pour le passé” – peut parfois sembler être un gadget marketing omniprésent pour persuader les consommateurs d’acheter des produits.

Mais dans mes propres recherches sur la nostalgie au fil des ans, j’ai découvert que c’est plus que de l’esthétique et des rappels d’époques plus simples. C’est plutôt une émotion qui peut nous aider en période d’incertitude comme la pandémie actuelle. UN récente vague de nostalgie la recherche révèle constamment que la nostalgie a de multiples avantages pour notre bien-être psychologique, notamment en tant qu’outil pour faire face lorsque les choses se compliquent, comme c’est certainement le cas depuis le début de 2020.

Pas étonnant. La pandémie a menacé notre sentiment de sûreté et de sécurité, tant au niveau interpersonnel qu’en nous-mêmes. Nous avons été incapables de visiter physiquement et de passer du temps avec des êtres chers et d’autres, nous laissant un sentiment de solitude et de déconnexion sociale.

La pandémie a également menacé notre sens de l’identité et de l’authenticité de soi, le sentiment que nous exprimons notre vrai moi à travers nos comportements. Nous ne pouvions plus suivre les mêmes routines et nous engager dans les mêmes activités et passe-temps dans la même mesure. Vous souvenez-vous de ces rencontres hebdomadaires avec votre club de course qui vous ont donné l’impression d’être un coureur et d’appartenir à une communauté ? Ces événements ont contribué à votre sens de soi.

La nostalgie peut servir de remède à ces déplorables perturbations de la normalité. J’ai mené des centaines d’études sur la nostalgie et nombre de mes découvertes peuvent expliquer notre penchant actuel pour cette émotion. Une série d’études a révélé que le fait de rappeler aux gens une époque où ils se sentaient inauthentiques entraînait une préférence accrue pour les produits nostalgiques par rapport aux versions contemporaines. Mon travail suggère que la nostalgie relie notre passé et notre présent, augmentant notre sentiment d’authenticité.

Comment la nostalgie nous aide à nous sentir connectés

L’une des conclusions les plus fiables de mes recherches avec des collègues était que la nostalgie favorise un sentiment de soutien social. Lorsque nous réfléchissons à des moments nostalgiques, nous pensons souvent à des moments significatifs de notre vie entourés de personnes proches, comme les anniversaires et les voyages à la plage. J’ai constaté que les personnes examinant une publicité Kodak sur le thème de la nostalgie mettant en vedette une famille se sentaient plus soutenues socialement que celles examinant une publicité Kodak sur le thème du futur utilisant la même image. En devenant nostalgiques, nos souvenirs nous imprègnent d’un sentiment de lien social.

La nostalgie peut éliminer les obstacles et les frictions pour aller de l’avant. Il nous protège de la douleur du présent, que ce soit parce que nous avons perdu un être cher ou parce que nous avons souffert d’ennui, de stress de bas niveau ou de solitude, et agit comme un baume qui nous aide à naviguer vers un avenir incertain. La nostalgie peut alimenter nos efforts pour prendre soin de nous et nous améliorer, promouvoir notre forme psychologique et nous rendre plus optimistes.

L’attrait de la nostalgie peut être particulièrement fort en été lorsque nous nous souvenons du farniente autour d’une plage, des pique-niques au barbecue et du camping sous les étoiles.

Manger l’adobo au poulet de ma mère et regarder “Family Matters” me rappelle les vendredis soirs du premier cycle avec des amis et bavardant sur Urkel. Ils me relient à mon passé, renforçant, comme le montrent mes propres recherches, mon sentiment d’authenticité.

Alors écoutez sans vergogne tout groupe passé qui exerce une attraction gravitationnelle sur votre corde sensible. Ou achetez cette chemise WrestleMania qui vous ramène à un match que vous avez vu avec vos amis il y a 20 ans au Madison Square Garden. Parfois, rien ne vous aide mieux à regarder vers l’avant que de regarder en arrière.

Cet article apparaît également dans Les nouvelles journalières.

Leave a Comment